top of page

Trois «Anonymous» jugés pour avoir diffusé les coordonnées de policiers

Un an de sursis et 5000 euros d'amende. C'est ce qu'a requis le parquet mardi au tribunal de grande instance, à l'encontre de trois pirates informatiques se réclamant du collectif «Anonymous». Ils sont poursuivis pour avoir récupéré et mis en ligne les coordonnées de 541 personnes membres du syndicat de police SGP-FO, en 2012.


Posts récents

Voir tout

Kommentarer


bottom of page